Home Les droits de tous
Share
PERSONNES

Les droits de tous

Nos engagements en faveur des droits humains

Le Groupe Bolton et Bolton Alimentari ont adopté une Politique des droits humains et inscrit ce thème dans leur Code de déontologie afin de gérer les droits humains tout au long de la filière, de la pêche jusqu’à la vente. Garantir le respect des droits fondamentaux de l'être humain est en effet un élément clé de notre action durable.

La dignité et le respect de l’individu fondent notre culture d’entreprise.

Aussi, le Groupe Bolton et Bolton Alimentari s’engagent à promouvoir le respect des droits humains et à éliminer toute forme de violation constatée en interne et chez leurs fournisseurs.

La Politique des droits humains applique et soutient les principes inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme et dans les conventions qui en découlent, telle que la Déclaration de l’Organisation internationale du travail (OIT) relative aux principes et droits fondamentaux au travail, la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant et les Droits de l’enfant et principes régissant les entreprises de l’UNICEF, Global Compact et Save the Children.

Les documents de la Politique et du Code de déontologie de Bolton Alimentari sont un patrimoine partagé avec les fournisseurs directs qui les signent et en appliquent les conditions.

Concernant les fournisseurs indirects, comme ceux des filets de thon et les bateaux n'appartenant pas à l’entreprise, nous bénéficions du soutien de notre partenaire stratégique Tri Marine et de sa Politique d’approvisionnement éthique (Ethical Sourcing Policy) afin de garantir le respect des critères d’une filière sûre et vertueuse pour tous.



100%

FOURNISSEURS QUI ONT SOUMIS 
POLITIQUE DES DROITS DE L'HOMME 
GROUPE DI BOLTON


ÉVALUATION

CONCLUS AVEC SUCCÈS
POUR LES FOURNISSEURS 
RISQUE ÉLEVÉ

Nous avons commencé à surveiller le respect des principes de notre Politique sur les droits humains en adressant un questionnaire d’auto-évaluation à nos fournisseurs. Ses résultats seront par la suite vérifiés au moyen d’un audit pour garantir le respect de nos principes tout au long de la filière. 

Afin de définir une priorité d’action, nous avons classé nos fournisseurs en fonction de leur exposition au risque de violation des droits humains. Trois aspects sont ainsi pris en considération pour déceler le niveau de risque:

  • Importance stratégique du bien ou du service acheté
  • Chiffre d’affaires du fournisseur
  • Pays où est produit ou fourni le bien ou service acheté

Les fournisseurs à haut risque doivent répondre à des questionnaires d'auto-évaluation une fois par an, les fournisseurs à risque moyen à élevé s’y soumettent tous les deux ans tandis que les fournisseurs relevant des classes de risque moyen à faible sont exemptés de ce questionnaire. Ils peuvent toutefois y être soumis en cas de nécessité.

Classe globale de risqueDescriptionFréquence d'envoi du HRC
ÉlevéRisque élevé d’impact significatif sur les droits humainsUne fois par an
Moyen à élevéRisque moyen à élevé d’impact significatif sur les droits humainsUne fois tous les 2 ans
MoyenRisque moyen d’impact significatif sur les droits humainsUne fois tous les 2 ans
Moyen à faibleRisque moyen à faible d’impact significatif sur les droits humainsEn cas de nécessité
FaibleRisque faible d’impact significatif sur les droits humainsEn cas de nécessité
 

À ce jour, nous avons envoyé le questionnaire et évalué les fournisseurs présentant un risque élevé et, en fonction des résultats des questionnaires, nous procéderons à des audits sur place pour évaluer les situations potentiellement critiques et sur les sites les plus à risque. Si ces audits révèlent des violations ou des anomalies, nous prendrons les mesures qui s’imposent afin d'atténuer ou d’éliminer les violations constatées.

D’ici fin 2018, nous évaluerons également nos fournisseurs à risque moyen à élevé et à risque moyen à travers l'envoi de questionnaires.